Comment réussir la rénovation d’une maison en pierre ?

Vous souhaitez rénover une maison en pierre ? Effectuer des travaux de rénovation de maison ancienne demande une vraie réflexion d’avant-projet, des artisans compétents et une mise en œuvre dans les règles de l’art. Vous devrez certainement réaliser des travaux de rénovation énergétique, des travaux d’étanchéité, des travaux de ravalement de façade et de réaménagement intérieur… Afin de ne manquer aucune étape, nous vous donnons toutes les clés pour réussir la rénovation d’une maison en pierre.

 

Pourquoi faire des travaux de rénovation de maison individuelle ?

 

Tout d’abord, ils améliorent votre confort thermique et votre confort de vie général. En luttant contre les déperditions de chaleur et les ponts thermiques, vous pourrez réaliser des économies d’énergie sur votre facture de chauffage et de climatisation. Vous disposerez ensuite d’un habitat confortable et modernisé selon vos envies et vos besoins. Enfin, intervenir sur les matériaux de construction permettra de retrouver le charme des bâtisses en pierres. Bien qu’extrêmement solide et durable, la pierre de taille reste sensible au gel, au soleil et aux embruns marins. Une maison en pierre rénovée est très esthétique, tout comme la grange en pierre rénovée

 

Bien construire son projet de rénovation de maison en pierre

 

Si on aime le cachet authentique et rustique de la maison en pierres apparentes, cette construction peut bien souvent être source de déconvenues. En effet, l’acquisition d’un bâti ancien impose généralement des travaux de rénovation complète ou partielle. Pour connaître la nature des travaux à réaliser, on procède donc à différents diagnostics et études préliminaires. Ils vous permettront de cibler les points de faiblesse et vous donneront une première estimation du budget à prévoir.

 

Faire un diagnostic exhaustif de l’état de la maison

 

Comme sur toutes les maisons anciennes, il est important de faire le tour de tous les points faibles potentiels, à commencer par les murs extérieurs, la charpente et la toiture. Les matériaux de couverture peuvent être abîmés et ne plus assurer leur rôle protecteur du bâti. Les façades peuvent avoir subi des dégradations et des remontées capillaires, ce qui est d’autant plus probable sur des murs en pierre. Sans des joints en bon état, le risque de fuites et d’infiltrations d’eau est significatif.

On vérifie aussi l’installation électrique et le réseau de plomberie pour programmer une mise aux normes. Le système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire peut être modernisé s’il est énergivore et peu performant. Enfin, une isolation intérieure est certainement essentielle, à privilégier aux travaux d’isolation thermique extérieure afin de conserver l’aspect esthétique du bâtiment en pierres apparentes. 

 

Les études techniques nécessaires à la restauration de maison en pierre

 

Réalisées par des professionnels du bâtiment (artisans, architectes…), elles sont indispensables si le bâtiment est en mauvais état. Vous connaîtrez alors l’état réel de la structure, sa capacité de résistance et les travaux à mener. On insiste particulièrement sur l’étanchéité des façades en recherchant des remontées capillaires. 

Elles sont aussi importantes dans le cas d’un projet d’ouverture de mur porteur pour installer des baies vitrées ou une verrière extérieure.

 

Les démarches administratives préalables aux travaux de rénovation de la maison

 

Pour vos travaux d’aménagement intérieur, vous n’aurez pas vraiment de restriction. En revanche, selon votre zone d’habitation (zone urbaine, zone rurale) et le PLU (Plan Local d’Urbanisme), vous aurez peut-être des règles à respecter pour l’extérieur. Il convient donc de bien se renseigner en mairie afin de savoir ce que vous aurez le droit de faire et de ne pas faire. Cela peut concerner un choix de revêtement de toiture, d’ouverture, de finition de façade, etc.

S’il y a modification de façade ou de toiture, une déclaration préalable de travaux est obligatoire. 

 

Qui faire intervenir sur le chantier de rénovation d’une maison en pierre ?

 

Selon les travaux à faire (remise à neuf ou simple rafraîchissement), il peut s’agir d’un chantier de grande envergure qui impose des compétences et des qualifications précises. À chaque partie de la maison son professionnel du bâtiment ! 

Pour l’extérieur, un artisan maçon façadier intervient en rénovation de façade en pierre. Certains sont spécialisés et travaillent sur des matériaux spécifiques (pierres sèches…). S’il y a une création de fenêtre, un menuisier poseur est indispensable. En rénovation de toiture et charpente, mieux vaut faire appel à un professionnel charpentier couvreur zingueur. 

À l’intérieur, on fera intervenir un spécialiste de l’isolation thermique et acoustique, un plaquiste pour le montage de cloisons et faux-plafonds. La mise aux normes électriques nécessite un électricien qualifié et le remplacement des équipements sanitaires un plombier professionnel. Et ainsi de suite du gros-œuvre aux finitions !

En outre, l’intervention d’un architecte est inévitable en cas de lourds travaux de rénovation avec modification de la structure.

Pour tous ces différents corps de métier, nous recommandons de vérifier la garantie décennale de chaque artisan afin d’éviter les mauvaises surprises et de vous couvrir en cas de malfaçons.

 

Les travaux essentiels pour rénover votre maison en pierre

 

Maintenant que vous avez accompli toutes les démarches et que vous avez réuni votre équipe de professionnels qualifiés, place à l’exécution des travaux ! Ils sont similaires sur une maison traditionnelle, en rénovation de maison meulière ou en rénovation de longère en pierre.

 

Les travaux extérieurs

 

Comme c’est souvent le cas sur une maison en pierre, il faut réaliser des travaux de façade. Ils sont d’ailleurs fortement recommandés tous les 15 à 20 ans environ. 

Un nettoyage de façade par brossage, hydrogommage (nettoyage haute-pression), gommage ou sablage est essentiel. Il permet d’éliminer les salissures, végétaux et micro-organismes parasites (mousses, algues, moisissures, champignons…). La méthode employée dépend de l’état du mur et de la nature des matériaux. Lorsque les pierres sont bien nettoyées et démoussées, la réfection de façade peut commencer. Il sera peut-être nécessaire de remplacer des pierres, de refaire les joints au mortier pour retrouver l’aspect extérieur d’origine. Ces travaux de maçonnerie sont l’occasion de faire des travaux d’étanchéité de façade pour lutter contre l’humidité. Un traitement de façade permet également d’éviter une lente dégradation des murs extérieurs liée à l’humidité. Quant aux remontées capillaires, elles peuvent être traitées par la réalisation d’un drain en pied de façade. Inexact, les remontées capillaires sont traitées par la réalisation d’un drain en pied de façade et non par un traitement de façade.

 

Si une intervention sur la toiture s’impose, un artisan couvreur zingueur pourra remplacer les matériaux de couverture, poser des fenêtres de toit, refaire la zinguerie…

 

La rénovation intérieure

 

Le but d’une rénovation de maison en pierre est d’améliorer votre espace de vie. On peut y parvenir de bien des façons, tout en préservant le charme rustique de la maison en pierre. 

A l’intérieur, il est primordial de vérifier l’état de l’installation électrique et de procéder, le cas échéant, à une remise aux normes en vigueur. Du côté de l’installation de plomberie, il peut être intéressant de faire des travaux de rénovation de salle de bain en remplaçant la tuyauterie. Si elle est encastrée, on veillera à ne pas compromettre la solidité structurelle des murs en faisant les saignées. 

Enfin, tous les aménagements intérieurs sont permis et l’espace se module selon vos besoins par la création de cloisons et de faux-plafonds en placo (plaques de plâtre sur ossature métallique). De plus, ces derniers auront l’intérêt de dissimuler les gaines techniques et les matériaux isolants. Ils autorisent tous les revêtements muraux (peinture décorative, enduit, papier-peint…).

 

Les travaux de rénovation écologique de la maison en pierre

 

La pierre a du cachet mais ses performances thermiques sont limitées car elle conduit et conserve le froid hivernal.

Si préserver la pierre apparente des façades n’autorise pas les travaux d’isolation thermique par l’extérieur (ITE), ils peuvent être réalisés à l’intérieur, en réduisant un peu la surface habitable. Le matériau isolant thermique et phonique est donc installé en doublage de mur intérieur. Un large choix s’offre à vous : 

  • laines minérales (laine de verre, laine de roche) 
  • laine de bois, de mouton ou de chanvre 
  • panneaux de polyuréthane 
  • polystyrène expansé (PSE)…

Les travaux peuvent aussi être conduits dans les combles et sur le plancher bas, avec des matériaux similaires ou un isolant en vrac (ouate de cellulose…).

Incorrect; les travaux d’isolation et d’étanchéité à l’air sont deux choses distinctes, l’un n’améliorant pas forcément  l’autre.

Néanmoins, une maison en bonne santé est une maison qui respire alors on prévoit aussi des travaux de ventilation. Le système le plus performant reste la ventilation mécanique contrôlée (VMC) à double-flux. Il offre une meilleure qualité de l’air ambiant tout en profitant des calories de l’air extérieur.

 

Les ouvertures sont aussi responsables de ponts thermiques. Remplacer vos anciennes menuiseries, les équiper d’un triple vitrage ou d’un double-vitrage isolant renforcé contribue à l’amélioration de la résistance thermique de la bâtisse. Les châssis en bois ou en aluminium modernes s’accordent élégamment avec les façades en pierre.

 

Vous pouvez aussi faire des travaux de modernisation du système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Installer une pompe à chaleur aérothermique, une chaudière biomasse ou un poêle à bois moderne vous aide à faire des économies sur votre facture énergétique. 

 

Combien coûte la rénovation de votre maison en pierre ?

 

Chaque maison est différente, avec une conception et des défauts si variables que le chiffrage des travaux sans état des lieux précis est impossible. Le montant du devis rénovation dépend de nombreux facteurs : nature des travaux, complexité du chantier, prestations de l’artisan…

 

Néanmoins, certains travaux de rénovation énergétique sont éligibles aux aides financières de l’Etat et des fournisseurs d’énergie. Accordées selon vos ressources, l’âge du bâtiment, votre situation (propriétaire, locataire, SCI…) et votre zone d’habitation, elles permettent de réduire la facture. Vous pouvez vous renseigner sur les aides de l’ANAH (Habiter Mieux Sérénité), Ma Prime Renov (qui remplace désormais le crédit d’impôt), les Certificats d’économie d’énergie… Ils sont complétés par l’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ) qui finance le reste à charge et la réduction de la TVA à 5,5% sur la fourniture et pose, travaux annexes inclus. Dans la plupart des cas, ces aides sont distribuées lorsque les travaux sont réalisés par un artisan certifié QUALIBAT RGE.

Partagez ce conseil
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Autres conseils en rénovations

En quoi consiste le label bâtiment biosourcé ?
L’extraction, la transformation, l’utilisation et la fin de vie des matériaux de construction ont un impact important sur l’environnement. Il faut ainsi changer les habitudes afin de répondre aux enjeux écologiques de notre siècle. C’est dans cette optique que le label Bâtiment biosourcé.
En quoi consiste la certification Qualibat ?
Le label Qualibat est très courant et visible au quotidien. Il est fréquemment apposé sur la devanture des établissements, les plaquettes d’informations ou bien encore les véhicules des plus de 70 000 artisans et sociétés du secteur du bâtiment qui l’ont obtenu.

Nos rénovations

PROJET SARAH
Modernisation d’un T3 dans une copropriété de charme
PROJET WILLIAM
Rénovation complète d’un pavillon