Comment poser une porte coulissante encastrable dans une cloison en placo ?

Le procédé qui consiste à installer une cloison avec une porte coulissante encastrable est très plébiscité. En effet, son esthétique convient particulièrement aux intérieurs de style moderne et épuré. Il ajoute également davantage de sérénité à votre habitation puisqu’il supprime tous les bruits de claquement. De plus, nous le retrouvons dans les petits espaces étant donné la place qu’il permet de gagner, soit 1 m2, par rapport à une porte standard. Enfin, il est très adapté pour les aménagements destinés aux personnes à mobilité réduite du fait de sa facilité d’utilisation. Si tous ces avantages vous ont convaincus, suivez ce guide pour apprendre comment poser une porte coulissante encastrable dans une cloison. Nous vous guidons pour un montage avec des cloisons en placo.

 

Préparer l’installation d’une porte coulissante dans une cloison

 

Avant de réaliser le montage de la porte à galandage en elle-même, vous devez étudier votre installation afin de faire les meilleurs choix.

 

Quel est le principe de la porte coulissante escamotable ?

 

Tout d’abord, sachez qu’une porte coulissante encastrable se distingue d’une porte en applique. En ce qui concerne cette dernière, aucune cloison ne cache la porte une fois ouverte. 

 

Dans le premier cas, le système de galandage se compose d’une paroi, que nous pouvons appeler cloison ou porte. Cette cloison est suspendue au plafond sans rail au sol pour ne pas gêner le passage. Elle peut être seule, c’est-à-dire à simple vantail. Il peut également y avoir deux cloisons coulissantes de chaque côté du montant. Il s’agit alors d’une porte à double vantail.

 

Un chariot glissant fait coulisser la porte. Une partie de cet ensemble se dissimule derrière une cloison, la plupart du temps en placo, monté sur une ossature métallique.

 

Les fabricants proposent de nombreuses matières et styles qui vont du contemporain en aluminium à la cloison japonaise coulissante en bois en passant par la verrière. Vous trouverez à coup sûr votre bonheur.

 

La porte coulissante est-elle adaptée à votre intérieur ?

 

Bien qu’esthétique et fonctionnel, il faut avant tout vérifier que le système de porte intégrée convient à votre intérieur. Voici les points à contrôler en amont : 

  • La porte à galandage ne doit jamais être montée sur un mur porteur.
  • Aucun câble ne doit faire obstacle au dispositif.
  • Elle ne doit pas se situer trop près d’une source de chaleur.

 

Quel matériel devez-vous vous procurer ?

 

Si tous les voyants ci-dessus sont au vert, vous pouvez passer aux mesures et à l’achat du matériel.


Calculez la largeur pour votre ou vos vantaux

 

La première question à vous poser est la suivante : souhaitez-vous un ou plusieurs vantaux ? Puis demandez-vous la largeur de passage dont vous avez besoin. De là découle le choix du châssis et de la porte. Nous vous conseillons d’acheter un ensemble pour éviter tout problème de compatibilité. Vous retrouvez les dimensions de passage dans la fiche technique du produit. La largeur courante est de 80 cm. Mais il en existe des plus petites, par exemple 60 cm. Les grandes peuvent aller jusqu’à 120 cm. Vous avez aussi toujours la possibilité de les faire fabriquer sur mesure.


Prenez les mesures de l’intégralité de votre cloison

 

Une fois vos souhaits formulés, voyons désormais si l’installation est possible telle quelle. Prenez connaissance de la longueur totale du châssis et de sa hauteur. Si vous vous apercevez que la cloison ne peut pas accueillir le châssis, du fait d’un manque d’espace ou d’éléments qui font obstacle, il faut trouver une autre solution. Vous pouvez par exemple opter pour un double vantail, ou décider de réduire le passage.


Choisissez vos plaques de plâtre

 

Pour choisir le type de placo le plus adapté, nous vous invitons à lire notre article “Comment faire une cloison en placo ?”. Quant à son épaisseur, vérifiez qu’elle est suffisante pour enserrer le coffre qui accueille la porte coulissante. Si vous prenez des plaques de plâtre de BA13, le plus courant, l’épaisseur est de 95 mm ou de 100 mm. Attention d’adapter la taille des vis afin de ne pas transpercer le châssis !

 

Les 4 étapes pour monter une porte coulissante avec du placo

 

Vous voilà fin prêt pour suivre les étapes de la mise en place de la porte intégrée à la cloison. Tout d’abord, nous vous rappelons que l’aide d’une ou de plusieurs personnes est nécessaire au bon déroulement de l’opération. En outre, utilisez les outils appropriés en vous reportant à la liste ci-dessous. N’oubliez pas de vous protéger avec des gants, des lunettes de protection et un masque anti-poussière lors de la manipulation des plaques de plâtre. Pour finir, suivez toujours les instructions des fabricants et demandez conseil en cas de besoin.

 

Etape 1 : Posez le système de galandage

 

Matériel :

  • Lot de porte coulissante escamotable,
  • Règle, équerre, niveau, mètre
  • Crayon
  • Cordeau à poudre ou laser
  • Visseuse,
  • Vis adaptées à la nature du plafond,
  • Vis adaptées à la nature des murs,
  • Foret à béton,
  • Marteau,
  • Chevilles à frapper et/ou mastic colle,
  • Cisaille ou grignoteuse,
  • Pince à sertir,
  • Laine de verre.

 

  1. Assemblez le châssis en suivant la notice fournie. 
  2. À l’aide d’une règle ou des rails et des montants eux-mêmes, d’une équerre et d’un cordeau à poudre, faites un repère au niveau du sol, du plafond et des murs aux endroits prévus pour les rails et les galandages.
  3. Vissez les rails au plafond, les galandages aux murs et chevillez les rails au sol tous les 60 cm. Ces derniers peuvent être collés au mastic en fonction de la nature du sol ou en cas de chauffage au sol.
  4. Coupez à la cisaille ou à la grignoteuse des morceaux de montants en acier galvanisé afin de pouvoir les visser tout autour du châssis. Procéder d’abord à la verticale puis à l’horizontale.
  5. Rajoutez des montants verticaux dos à dos tous les 60 cm sur la partie supérieure au-dessus du rail pour la stabilité. Sertissez-les au rail.
  6. Isolez avec de la laine de verre entre les ouvertures de la structure métallique.

 

Etape 2 : Recouvrez la structure avec le placo

 

Matériel : 

  • Plaques de plâtres,
  • Cales en bois ou cale-plaque à levier,
  • Visseuse,
  • Embout de visseuse pour plaques de plâtre.

 

Au besoin :

  • Mastic colle,
  • Cutter ou scie à guichet,
  • Râpe.

 

  1. Vous avez peut-être besoin d’ajuster vos plaques relativement à leur hauteur ou largeur. Dans ce cas, utilisez un cutter et une râpe pour la finition.
  2. Pour apposer les plaques, consultez le guide de votre châssis. En effet, en fonction de la matière, les procédés peuvent différer. En règle générale, il vous est demandé de coller le placo avec du mastic colle. Des vis autoforeuses peuvent aussi être livrées avec le kit. Ensuite, vissez au niveau de la structure métallique. N’oubliez pas de laisser un espace de 1 cm entre le sol et la plaque pour éviter les remontées d’humidité. Notez qu’en fonction des modèles de galandage, vous avez besoin de monter une ou deux épaisseurs de plaques de plâtre.

 

Etape 3 : Montez la porte

 

  1. Insérez les chariots du rail supérieur dans l’emplacement prévu à cet effet suivant les instructions du fabricant.
  2. Si le kit contient un guide de porte, installez-le au bord du rail inférieur.
  3. Vissez les platines suspensives sur le haut de la porte.
  4. Introduire la porte dans le guide porte et relevez-la pour accrocher les platines aux chariots.
  5. Vérifiez les niveaux et la présence d’un espace de 10 mm sous la porte puis vissez la butée du chariot. 

 

Étape 4 : Effectuez les finitions de la cloison

 

Si vous ne voulez pas risquer de salir ou d’abîmer la porte durant cette phase, vous pouvez la démonter et la remettre plus tard.

 

Matériel :

  • Mastic acrylique,
  • Pistolet extrudeur,
  • Couteau à enduire,
  • Platoir inox,
  • Enduit,
  • Bandes à joints,
  • Papier à poncer,
  • Balayette,
  • Peinture d’apprêt,
  • Mastic colle.
  1. Effectuez la jointure des plaques avec le sol et le plafond à l’aide d’un mastic acrylique.
  2. Enduisez les vis et les plaques entre elles. Pour plus de détails, référez-vous au guide “Comment faire une cloison en placo ?”.
  3. Apprêtez votre plaque.
  4. Collez l’habillage du pourtour de la porte avec du mastic.
  5. Fixez enfin les poignées, le tire-doigts et la platine.

 

Bon à savoir : Il existe des kits de finition pour porte à galandage afin d’assurer une intégration parfaite

 

Besoin d’aide ? Un projet en vue ?

 

Malgré notre présentation du processus de pose étape par étape, vous pouvez rencontrer des difficultés dans la phase de préparation ou dans certains gestes techniques. C’est tout à fait normal ! C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à demander de l’aide quand vous en ressentez le besoin. Et si vous ne vous sentez pas du tout la capacité, la possibilité ou le temps d’exécuter un tel ouvrage sachez que des professionnels sont à votre écoute. Dans le cas d’une rénovation de plus grande envergure, des entreprises tout corps d’état, comme Les Compagnons des Investisseurs (LCI), proposent leurs services pour réaliser vos travaux de rénovation de A à Z, c’est-à-dire de la conception à la concrétisation. Pour une prise en charge haut de gamme de votre projet, contactez LCI !

Partagez ce conseil
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Autres conseils en rénovations

En quoi consiste le label bâtiment biosourcé ?
L’extraction, la transformation, l’utilisation et la fin de vie des matériaux de construction ont un impact important sur l’environnement. Il faut ainsi changer les habitudes afin de répondre aux enjeux écologiques de notre siècle. C’est dans cette optique que le label Bâtiment biosourcé.
En quoi consiste la certification Qualibat ?
Le label Qualibat est très courant et visible au quotidien. Il est fréquemment apposé sur la devanture des établissements, les plaquettes d’informations ou bien encore les véhicules des plus de 70 000 artisans et sociétés du secteur du bâtiment qui l’ont obtenu.

Nos rénovations

PROJET SARAH
Modernisation d’un T3 dans une copropriété de charme
PROJET WILLIAM
Rénovation complète d’un pavillon