Pourquoi prendre un architecte pour vos travaux de rénovation ?

Lorsqu’on souhaite rénover son logement, il peut être judicieux, voire indispensable selon la nature des travaux, de faire appel à un architecte. Ce professionnel du bâtiment vous propose un service complet d’études de projet et de gestion de sa mise en œuvre. Ses compétences techniques et juridiques sont un atout indéniable pour mener à bien un projet de rénovation de maison ou d’appartement. Nous vous expliquons pourquoi prendre un architecte pour vos travaux de rénovation.

 

Architecte ou architecte d’intérieur pour vos travaux de rénovation ?

 

Le terme commun « architecte » regroupe en réalité différentes spécialités, plus ou moins reconnues par l’Etat et dotées de compétences bien spécifiques. Dans tous les cas, l’architecte tient compte de vos goûts, de vos souhaits et de votre budget afin de vous proposer la meilleure solution.

 

L’architecte : un expert du projet de rénovation

 

Diplômé de l’Ecole d’Architecture (DPLG ou DE-HMONP), l’architecte maîtrise parfaitement les règles d’urbanisme à l’échelle nationale et locale. Il connaît également toutes les démarches administratives à accomplir pour rénover un logement privé ou collectif en copropriété. 

De plus, il a de nombreuses compétences et du goût pour l’aménagement intérieur et extérieur, ce qui constitue une réelle plus-value pour votre bien immobilier. 

Enfin, il réalise toutes les études de faisabilité et les plans dès l’avant-projet, tous nécessaires pour déposer une demande de permis de construire. C’est un vrai professionnel du bâtiment qui peut apporter une aide précieuse sur un projet précis ou encore à définir. Il est titulaire d’une garantie décennale, une protection essentielle pour le client, les artisans intervenants et l’architecte.

 

L’architecte d’intérieur : un professionnel de l’aménagement et de la décoration intérieure

 

Cet expert en agencement intérieur et en décoration est diplômé dans sa spécialité mais pas nécessairement par l’Ecole d’Architecture. Sans diplôme d’Etat, il ne peut intervenir sur une modification de la structure du bâti, comme par exemple une surélévation de toiture ou une ouverture de mur de façade. Il ne pourra pas non plus livrer les pièces d’un dossier de permis de construire ni vous proposer ses services de maîtrise d’œuvre. 

En revanche, il est très compétent pour vous apporter des solutions d’aménagement clés-en-main et vous orienter dans vos choix de décoration d’intérieur (décoration personnelle ou home-staging). Il peut également vous accompagner dans la sélection de votre mobilier et même en dessiner sur-mesure.

Selon vos besoins, vous optez pour l’un ou l’autre mais faire appel à un architecte reste toujours recommandé (et, dans certains cas, obligatoire).

 

Quand avoir recours à un architecte est-il obligatoire ?

 

Il existe en France deux cas de figure dans lesquels vous devrez obligatoirement recourir à un architecte diplômé : surface totale supérieure à 150 m², rénovation dans une zone classée.

Bien que non obligatoire, le recours à un architecte peut s’avérer très utile pour constituer votre dossier de permis de construire.

 

L’intervention d’un architecte sur la demande de permis de construire

 

Le permis de construire pour rénover votre habitat n’oblige pas l’intervention d’un architecte, seulement recommandée. Il a lieu pour une création d’ouverture dans le mur de façade, une surélévation de maison, un rehaussement de toiture… Le dépôt d’une demande de permis de construire est aussi essentiel pour les travaux d’agrandissement de maison :

  • extension de maison latérale (plus de 20 m² d’emprise au sol supplémentaire en zone rurale ou plus de 40 m² en zone urbaine gérée par un Plan Local d’Urbanisme – PLU)
  • aménagement de combles ou surélévation de maison (plus de 20 m² de surface de plancher additionnelle en zone rurale ou plus de 40 m² en zone urbaine gérée par un PLU)
  • lorsque la surface totale atteint ou dépasse les 170 m² après création de plancher.

L’architecte se chargera alors a minima des études (géotechnique, capacité de portance…) et des plans indispensables au traitement du dossier.

 

L’intervention de l’architecte selon la surface totale du logement après travaux

 

Qu’il entre dans le cadre de la rénovation ou de la construction, l’agrandissement de maison (aménagement des combles, extension ou surélévation de maison) impose le recours à un architecte dans un seul cas. Si après travaux, la surface de plancher ou l’emprise au sol dépasse les 150 m², vous devrez obligatoirement faire appel à un architecte. 

 

Bon à savoir : cela ne concerne pas l’installation d’un garage adossé à un bâti déjà existant.

 

L’intervention d’un architecte en zone classée

 

Si votre bien immobilier se situe dans une zone historique, qu’il soit classé au patrimoine historique ou non, vous aurez l’obligation de passer par un architecte. Le mieux sera alors de faire appel à un architecte du patrimoine. Il pourra vous donner toutes les normes, restrictions et autorisations possibles pour la zone. Il s’assurera également que vos travaux de rénovation ne dénaturent pas la zone classée. 

 

Les cas sans obligation de recourir à un architecte

 

Hormis ces différents cas, faire appel à un architecte diplômé reste facultatif mais recommandé. Bien sûr, si vous souhaitez simplement rénover votre salle de bain, les travaux peuvent être effectués sans son intervention. En revanche, pour moduler l’agencement intérieur par des travaux de plâtrerie ou de maçonnerie (création ou démolition de mur porteur ou cloison séparative), c’est un atout important. Dans ce cas exemple, vous pouvez opter pour un architecte d’intérieur et non nécessairement pour un architecte diplômé d’Etat. Il en va de même pour tous vos travaux de rénovation de maison ou appartement qui n’ont pas besoin d’un permis de construire.

 

Les avantages des prestations d’un architecte pour vos travaux de rénovation

 

Tout d’abord, son intervention est inévitable dans certains cas de figure comme nous l’avons expliqué ci-dessus.

 

Ensuite, l’architecte est un vrai professionnel du bâtiment qui maîtrise toutes les normes et vous guide à travers la législation en vigueur, parfois difficile à comprendre. En effet, même si vous êtes propriétaire de votre logement, vous n’avez pas le droit de faire tout ce que vous voulez. Il saura donc vous présenter des solutions alternatives pour coller au plus près à vos envies si les travaux ne sont pas autorisés. Sa validation est une garantie de validité des travaux à entreprendre. 

 

Ainsi, vous aurez un gain de temps précieux, dans la compréhension de la loi mais aussi dans les démarches administratives (une demande de permis de construire est un dossier fastidieux à monter pour un néophyte). 

De plus, l’architecte est un homme ou une femme de réseau : il connaît bien les différents entrepreneurs et collectivités locaux. Il pourra vous indiquer le professionnel le plus à même de concrétiser votre projet de rénovation. 

 

L’architecte a aussi pour rôle d’estimer le budget nécessaire à la réalisation de vos travaux. Il peut trouver des solutions pour vous aider à faire des économies sur le prévisionnel. En outre, faire une demande d’aides financières pour les travaux de rénovation énergétique implique un dépôt de dossier complet. Son expertise vous garantit une demande parfaitement présentée et exhaustive, ce qui peut faciliter l’obtention d’une aide (Ma Prime Rénov’, éco-prêt à taux zéro, Prime Énergie…).

 

Enfin, faire appel à un architecte est la garantie de bénéficier d’un accompagnement entièrement personnalisé et donc d’une mise en œuvre et d’un résultat uniques. Avec ses connaissances en architecture et en aménagement de l’habitat, il vous propose des solutions sur-mesure. Elles peuvent même vous donner des idées auxquelles vous n’auriez même pas songé, tout en respectant les contraintes budgétaires. Tout cela constitue une véritable mise en valeur du bien immobilier, avec une plus-value en cas de vente ou de mise en location. C’est d’ailleurs le but premier du home-staging. Importé d’Amérique du Nord, ce concept vise à valoriser les espaces et à les dépersonnaliser afin de permettre à tout futur acquéreur ou locataire de se projeter dans un logement de rêve.

 

Combien coûte la prestation d’un architecte sur vos travaux de rénovation ?

 

L’architecte est un professionnel indépendant ou un membre d’un cabinet d’architectes. Dans les deux cas, le montant de sa rémunération reste élevé. On compte en moyenne 8 à 15% du coût total des travaux

N’oubliez pas que son intervention est synonyme de gain de temps et d’argent, de valorisation de votre patrimoine et de la certitude d’un dossier bien conçu ! De plus, il faut savoir qu’il engage sa responsabilité professionnelle par sa garantie décennale sur la bonne réalisation des travaux. En cas de vice caché ou de mauvaise surprise, vous serez couvert pendant 10 ans

 

Comment trouver le bon architecte professionnel pour votre projet de rénovation ?

 

On vous conseillera très souvent de prendre un architecte local et c’est vrai car cela présente des avantages indéniables. Il connaît les professionnels locaux ainsi que les règles d’urbanisme spécifiques à la commune.

Malgré tout, il peut être difficile de choisir l’architecte idéal mais chez LCI, nous avons la solution. Notre entreprise tous corps d’État (TCE) comprend aussi des architectes spécialisés en conception architecturale et décoration d’intérieur. Ainsi, nous pouvons être votre seul interlocuteur de l’avant-projet à l’achèvement des travaux pour un suivi de chantier de A à Z. Nos artisans et nos architectes collaborent ensemble régulièrement, ce qui apporte des atouts de simplification et de sérénité à votre projet de rénovation.



En somme, prendre un architecte pour vos travaux de rénovation est une solution que nous ne pouvons que vous recommander, quelle que soit la nature de ces travaux dans votre maison ou appartement. Ses connaissances et compétences techniques enrichissent la réflexion préalable à tout projet et facilitent sa mise en œuvre.

Partagez ce conseil
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Autres conseils en rénovations

En quoi consiste le label bâtiment biosourcé ?
L’extraction, la transformation, l’utilisation et la fin de vie des matériaux de construction ont un impact important sur l’environnement. Il faut ainsi changer les habitudes afin de répondre aux enjeux écologiques de notre siècle. C’est dans cette optique que le label Bâtiment biosourcé.
En quoi consiste la certification Qualibat ?
Le label Qualibat est très courant et visible au quotidien. Il est fréquemment apposé sur la devanture des établissements, les plaquettes d’informations ou bien encore les véhicules des plus de 70 000 artisans et sociétés du secteur du bâtiment qui l’ont obtenu.

Nos rénovations

PROJET SARAH
Modernisation d’un T3 dans une copropriété de charme
PROJET WILLIAM
Rénovation complète d’un pavillon